+34 620410089 hello@flytodigital.com
QU’EST-CE QUE L’ESPAGNE EXPORTE VERS LA FRANCE?

QU’EST-CE QUE L’ESPAGNE EXPORTE VERS LA FRANCE?

Tiempo de lectura: 3 minutos

FRANCE PARTENAIRE DE L’ESPAGNE

 

La France a été depuis toujours un important partenaire commercial pour l’Espagne. Elle en est devenue aussi le principal allié commercial et cela après avoir dépassé le Royaume-Uni dû au Brexit. Donc voila an exposé de ce que l’Espagne exporte vers la France.

 

 

exporte Espagne

Source: https://www.objectif-import-export.fr/fr/marches-internationaux/fiche-pays/espagne/presentation-commerce

 

 

L’importation de la France représente 15% des exportations espagnoles, il s’agit principalement de produits agricoles et alimentaires.

 

 

SECTEUR DE L’AGRICULTURE EN ESPAGNE

 

Cela signifie que, par exemple, dans le monde agroalimentaire, une grande partie de la machinerie agricole française est d’origine espagnole. Il s’agit aussi des fruits et légumes frais (2,3 millions d’euros) , des céréales ou des produits carnés.

exporte Espagne

 

En rélation à l’expédition de produits liés à la vinification, la France a généralement besoin de matières premières et de machines espagnoles ainsi que de son savoir faire dans la culture du vin.

 

exporte Espagne

 

 

L’Espagne est le premier producteur mondial de l’huile d’olive, donc 70 % de l’huile d’olive consommée en France provient d’Espagne et troisième du vin.  L’Espagne est un pays agricole et un des plus importants producteurs de fruits et de conserves de poisson. L’élevage constitue également un secteur remarquable comme par exemple la réputé charcuterie espagnole.

 

 

exporte Espagne

 

D’AUTRES SECTEURS EXPORTATEURS

Le secteur de l’automobile représente de même 15% des exportation espagnoles.

Également des textiles et de vêtements, médicaments, des engrais et des cosmétiques comme d’autres produits de l’industrie chimique, tels que les plastiques ou les métaux.

 

exporte Espagne

 

Cela est dû à l’avantage concurrentiel du marché espagnol car l’exportation est moins chère que la fabrication dans le pays même et aussi le progrès dans les normes de qualité espagnoles.

 

exporte Espagne

Source:https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/ES/les-echanges-bilateraux-de-biens-entre-la-france-et-l-espagne-en-2018

 

Compte tenu des nouveaux besoins, l’Espagne est également devenue un grand exportateur d’énergie propre, d’infrastructures et de technologies pour le traitement de l’eau, les déchets ou l’installation de systèmes de sécurité, et de tout ce qui est lié à l’énergie solaire, c’est pour cela que de nombreuses entreprises se sont tournées exclusivement vers l’extérieur, comme Gamesa (experts en stockage et en énergie hybride) qui exporte 100% de sa production,

Source  https://www.siemensgamesa.com/

 

exporte Espagne

 

Cela répresent un 6,5 % du total des importations françaises, et il s’agit du 5ème fournisseur de la France derrière l’Allemagne, la Chine, l’Italie et la Belgique.

 

 

exporte Espagne exporte Espagne

 

FIN

 

 

Pour d’autres posts en français:

n’hésitez pas de aller sur mon blog:   https://flytodigital.com/super-blog/

 

 

 

 

FRANÇAIS: La Renaissance du Podcast.

FRANÇAIS: La Renaissance du Podcast.

Tiempo de lectura: 6 minutos

Qu’est-ce qu’un podcast?

 

Facebook a aussi pris part : «La popularité est telle que même Facebook teste un nouveau format de lecteur de podcasting.»
podcast

 Obama lui-même, a participé à un podcast de Marc Maron dans son épisode 613 le 22  Juin du 2015, pour parler de la situation actuelle aux États-Unis.

 

Obama-podcast

 

Même s´il y a beaucoup d’applications et d´entreprises (Google, par exemple) qui sont en train d’essayer de saisir ce phénomène émergent, le podcasting continue à être le territoire d’ Apple.

[tweetthis]Nous ne pouvons pas oublier une entreprise espagnole qui a réussie dans le domaine du podcasting: iVoox qui constitue la plus grande communauté d’audio en espagnol.[/tweetthis]

ivoox-podcast

Dans un autre article du 04/01/2016: Los Podcasts, una oportunidad para las marcas:  «Les Podcasts, une opportunité pour les marques»: ils confirment que: «L’une des tendances dans la publicité qui annonce Hotwire pour 2016 dans son rapport : Communications Trends Report  est que, face à la croissance du Adblock les marques vont se concentrer davantage sur la production de contenu natif (Native advertising ) »

The 2016 Nonprofit Communications Trends Report  

podcast

 

On obtient aussi de très intéressantes informations dans d’autres articles comme:

Article: #PODCAST : le retour en force ?

« Un million de podcasts seraient déjà consommés chaque jour en France et, aux États-Unis, 46 millions d’auditeurs écoutent en moyenne 5 podcasts par semaine. »

Sylvain Paley du podcast, Studio 404 affirme : « Notre émission rassemble entre 500 et 1 000 fidèles, et on fait entre 12 et 20.000 téléchargements par session. Il y a une communauté qui s’est créée naturellement autour de l’émission, On s’est rendu compte que le podcast était un média qui permettait une intimité entre les animateurs et les auditeurs » 

Article: ET SI LES PODCASTS FAISAIENT LEUR GRAND RETOUR ?

Un exemple d’un claire  succès aux EEUU est le Podcast Serial : « Dès le début, Serial devient numéro un des écoutes sur iTunes. En novembre 2014, il est même le premier podcast à atteindre les 5 millions de téléchargements et d’écoutes en streaming (3). »

« Et déjà bien de marques ont compris l’importance du podcasting pour créer sa marque personnelle : »

«S’il est une entreprise qui a clairement et intelligemment ouvert la voie au podcast dans sa stratégie de communication, il s’agit bien de…… GE (General Electric). “

http://www.pivotpodcast.com/

general electrics

En effet, le podcast donne un ‘espace au contenu plus spécialisé et spécifique qui peut difficilement se retrouver dans les médias à grande diffusion tels que la télévision ou la radio.

La tendance des services «on demand» (ce qui est déjà une réalité) explique la popularité croissante des podcasts car on peut les consommer en ligne ou les télécharger, les écouter quand et là où on le veut.
stock-photo-closeup-modern-headphone-on-phone-media-portable-349993097

Et en Espagne, comment est qu’on le vit ?

Selon cet article du 30/12/2015: «5 choses nécessaires pour que le  podcasting explose en Espagne». Article: 5 aspectos necesarios para que el podcasting explote en España

Il semble que la grande majorité des podcasteurs ne vivent pas de cette activité là et en plus ils travaillent gratuitement.

Dans cet autre article on parle de l’influence du mobile dans les pourcentages d’écoutes des podcasts:

«Sr. Mirindo ou Jordi, l’un des fondateurs du  podcast de culture audiovisuelle OhhhTV!, note que depuis 2012, les écoutes de son programme depuis le portable … ont augmenté de 32,9% à 47% en  2015 »

Artículo: Como es el renacer del podcast en el móvil y cuales son los ejemplos que lo están impulsando. Article: «Comment est la renaissance du podcast sur mobile et quels sont les exemples qui l’impulsent»

Il existe aussi une d’association du podcast en Espagne:

http://www.asociacionpodcast.es

Je n’ai pas trouvé de statistiques de consommation spécifiques du podcast en Espagne, par contre j’ai trouvé des articles en relation à ce sujet la :

Par exemple celui-ci du 8 Juin 2015 de Victor Martin: «Comment commencer  votre podcast : podcasting de 0»  Como empezar tu podcast: Podcasting desde 0.

En plus de donner des informations utiles, il parle d’un autre article où on peut obtenir des informations intéressantes:

http://www.sueldo30.com/estadisticas-podcast-con-elsie-escobar/

«Dans un épisode de The Feed on présentait les  pays Top 10 avec le plus d’auditeurs de podcasts… et l’Espagne se trouvait dans le numéro 10. »

Après  l’Espagne les pays hispanophones seraient:

Mexique

Colombie

Argentine

Chili

Pour en finir, c’est claire que le  Podcast est très efficace comme moyen de publicité (69% de valorisation en marque, 81% en notoriété de la marque)

Alors Pourquoi ne pas lancer notre propre podcast ?

Por-que-mi-voz-suena-distinta-en-una-grabacion-3

badera española

ESPAGNOL

 

Pour lire le post en faites clic sur le drapeau espagnol!:

 

Artículos relacionados:
Podcast de Ecommerce de Ecommaster:
http://podcast.ecommaster.es/
Imágenes sacadas de las webs:
http://pelusasenelombligo.com/?p=1203
http://www.batanga.com/curiosidades/4877/por-que-mi-voz-suena-distinta-en-una-grabacion
FRANÇAIS: Un mediapreneur c’est…

FRANÇAIS: Un mediapreneur c’est…

Tiempo de lectura: 4 minutos

C’est quoi un Mediapreneur?

 

Quelques jours auparavant, j’ai écouté un podcast où on présentait  un invité avec le titre «mediapreneur«. J’ai rapidement cherché sur   Googlpour trouver ce que cela voulait dire mais je n´ai pas trouvé des réponses.

MediaCorps-The-Mediapreneur

Mediapreneur

En français le concept  le plus proche pourrait être: infopreneur,.

Dans cet article  on explique ce que cela signifie :

Article: Un infopreneur, mais c’est quoi ça ?

et aussi sur cette vidéo :

Vidéo: Infopreneur, c’est quoi ?

Par contre là où j’ai trouvé plus d’informations c’est sur des sites américains. Donc c’est pour ça que j’ai commencé cette « intervestigation » (internet+investigation)  😉

Dans ce très intéressant podcast, j´ai découvert que David Siteman (un mediapreneur très réussie) est l’inventeur de ce mot, qui lui est venu à la tête dans la douche :-).

Sur son site web, il le décrit comme ça:

 

«Car inventer des mots est très amusant, je nous appelle (les personnes qui créent et vendent des produits, des programmes ou des conseils en ligne) des mediapreneurs

 

http://www.therisetothetop.com/about-rise/

Dans ce podcast- là,  il explique qu´un mediapreneur est quelqu’un qu’utilise un show online, des podcasts, des vidéos, des blogs et/ou d’autres plateformes en ligne, pour se faire connaître á travers de la création de contenu:

http://intrepid-llc.com/david-siteman-garland/

Il dit aussi que c’est des gens qui dominent le monde en ligne en utilisant tous ces moyens digitaux/numériques et grâce à ça, ils créent un mode de vie adapté à ce qu’ils veulent vraiment et à leurs passions.

Normalement ils sont des experts dans un domaine où sont très intéressés par un thème en concret et ils partagent cette information/contenu avec le monde.

Content Marketing. Mediapreneur

 

Bon, nous avons déjà une petite idée de ce que c’est un mediapreneur, n’est pas? (mediapreneur ou infopreneur  en Français?)

 

 

 

 

 

forbes

 

Dans cet article de Forbes où ils interviewent l’«inventeur» de ce mot, ils partagent 6 choses qu’un mediapreneur doit faire pour réussir:

 

http://www.forbes.com/sites/kathycaprino/2013/04/11/the-rise-to-the-tops-david-siteman-garland-on-6-things-mediapreneurs-must-do-to-succeed/#64f8ab8a6bb

 

1.- Construire des relations avec toutes les personnes de votre industrie, secteur.

Il dit que généralement on pense que les mediapreneurs peuvent  se cacher derrière leur poste, mais ce n’est pas du tout ça.

Ils doivent socialiser beaucoup, aller à des événements et créer des alliances.

 

relaciones-sociales

2.- Interagir beaucoup!

De qu’on commence à grandir on aura de plus en plus de commentaires qu’on doit essayer de répondre d’une manière ouverte et sincère, qu’ils sachent qu’il y a un être humain derrière tout ça!

3.- Faire des webinars.

Les webinars sont un puissant instrument pour interagir avec votre publique et pour offrir du contenu avec de la valeur.

[tweetthis]Il conseille d´utiliser la règle 90/10, soit 90% de l´information vraiment utile pour l’utilisateur et 10% où il présente un service grâce auquel on pourra approfondir les connaissances donnés auparavant (90%)[/tweetthis]

 

4.-Soignez votre site web et votre marque personnelle, car l´ apparence compte, et beaucoup !

Le contenu est fondamental  mais le design représente le 50% du message. Le site web doit communiquer votre essence, qui vous êtes.

 

5.- Focaliser sur l’e-mail (oui, plus que sur les réseaux sociaux!)

L´email crée une relation plus intime et personnelle. Lui-même a expérimenté en enlevant les icônes de réseaux sociaux et en augmentant l’interaction par e-mail et les résultats ont été  incroyables, le nombre d’interactions  a augmenté  et logiquement  les ventes aussi.

email

6.- Créer des cours en ligne de qualité

Lui-même a appris à les faire et puis il a pu montrer aux autres comment créer d’interviews (podcasts) en ligne de qualité. Ces cours ont été un succès. Il pense que c’est le moyen le plus efficace pour monétiser son blog.

 

 

logopodcast

A la fin de cet article, l’auteur Kathy Caprino partage ses conclusions:

 

[tweetthis]«Pour moi, le message le plus important que David Siteman partage c’est que, pour être un mediapreneur réussi, vous devez avoir un message important qui soit utile à votre communauté de fans (votre cible), avec une liste de distribution d’emails qui soit le reflet de cette communauté fidèle et intéressé à ce vous offrez et un engagement puissant en impliquant vos fans dans une relation qui soit bénéfique pour les deux au long terme.»[/tweetthis]

Cela se résume comme suit:

[tweetthis]pas des fans + pas de contenu+ pas de relation= pas de mediapreneur”[/tweetthis]

 

Très Intéressant n´est ce pas?

 

Cliquez sur ce lien pour lire ce post en Espagnol 

Images utilisées des site webs:
https://www.techinasia.com/singapore-mediacorp-startup-investment-fund-and-incubator
http://www.olamarketing.es/blog/22-ideas-para-crear-contenido-digital-de-calidad/
http://definicion.mx/relaciones-sociales/
http://www.irismedia.es/email-esta-muerto-o-no/
http://www.josemarg.com/wp/?p=2268
3/3 – FRANÇAIS – AFRIQUE DE L’OUEST: un grand marché pour les entreprises espagnoles.

3/3 – FRANÇAIS – AFRIQUE DE L’OUEST: un grand marché pour les entreprises espagnoles.

Tiempo de lectura: 5 minutos

afrique espoire

Imagen sacada de la web: http://www.alittlemarket.com/peintures/tableau_acrylique_representant_une_africaine_espoir_d_afrique_-6627089.html

 

3/3 – AFRIQUE DE L’OUEST: un grand marché pour les entreprises espagnoles. Clés pour l´aborder avec succès.
Les pays de l’UEMOA offrent d’excellentes opportunités d’affaires sans oublier leur part de risques et de complications. Pour aborder ces marchés avec succès une bonne préparation est essentielle ainsi que du temps, des ressources, de la patience, de la persévérance, de l’humilité, de l’adaptation, de la flexibilité et de l’engagement. Quasiment rien ! Compliqué et lent, mais possible sans doute. 🙂

 

Les clés les plus importantes à considérer pour aborder ces marchés sont énoncées ci-après, pas nécessairement par ordre d’importance. Dans la partie 1/3 de cet article j´avançais une première clé que, bien qu´évidente, on devrait se rappeler: ouvrir un marché demande de la préparation, c´est à dire, du temps et des ressources pour s´informer, apprendre et comprendre le fonctionnement du marché cible pour pouvoir s´adapter adéquatement.
Comprendre le contexte local est crucial pour avoir du succès et, dans le cas de l´Afrique, il est indispensable de tâter le terrain. Bien qu´à priori ces déplacements peuvent paraître chers, le retour sur l´investissement est systématique: c´est la seule façon d´accéder à toute l’information nécessaire et de connaître toutes les possibilités existantes, y compris celles qui se trouvent en dehors des circuits et des données officielles vu l’énorme poids du secteur informel dans ces marchés-là.
Le français est la langue de travail dans les pays de l’UEMOA : parler le français au lieu de l’anglais facilite beaucoup les relations et les négociations (sauf en Guinée-Bissau). Rappelez-vous qu´en français on ne se tutoie pas ; ne tutoyez pas votre interlocuteur si celui-ci vous traite de vous, le contraire risque d´être interprété comme de la prépotence.

images-7
La notion du temps en Afrique est différente : il convient de l´accepter et de s’adapter à leur rythme. On dit que le temps là-bas est circulaire et pas linéaire comme en Occident; on a besoin de plus de temps pour obtenir presque n´importe quoi, et l´ordre des choses ne sera pas nécessairement celui qui nous semble logique. Il est impératif d´aborder ces marchés avec une vision à long terme et savoir être suffisamment patient pour attendre les résultats.
La patience, la persévérance, la ténacité et la flexibilité seront nos meilleurs atouts pour faire face et pour surmonter les complications typiques de ces marchés-là (difficultés logistiques, administratives, bureaucratiques, etc.). Les choses sont souvent faites «à la volée» et d’une manière très différente à nos habitudes. Les opportunités peuvent être énormes, mais les défis aussi. Et cela prend du temps…

Les relations sociales sont essentielles et il est indispensable de leur consacrer du temps. Avant de passer aux négociations intéressez-vous à votre interlocuteur, à son pays et à sa culture. Ne « l´attaquez pas » en allant droit au but ; vous montrerez ainsi de la courtoisie et du respect, et un engagement au-delà de la signature d’un possible contrat. Pour quelqu’un de pas habitué, ces préliminaires peuvent paraître une perte de temps, alors que les ignorer peut vous faire perdre davantage de temps et d’argent par la suite. La recherche de partenaires et de clients fiables prend du temps nécessairement, donc, ainsi que le dit l´un de mes collaborateurs en Côte-d’Ivoire : « Détendez-vous et socialisez avec nous ». Il est important de garder cela à l’esprit pour comprendre qu’il faudra plusieurs voyages d´étude et / ou de prospection de marché avant d´arriver à un accord commercial et, qu´une fois obtenu, notre présence et notre engagement constants seront nécessaires.
Collectivisme: la notion de «famille élargie», constituée des membres de la famille de sang, d’amis, de voisins, etc., a un poids énorme dans les pays de l’UEMOA, ainsi que dans beaucoup d’autres cultures africaines. Souvent, même si votre interlocuteur est le propriétaire de l´entreprise, il donnera la priorité aux intérêts de sa famille élargie plutôt qu´aux siens propres. Il convient donc de bien comprendre ce concept et de s´intéresser à la famille de votre interlocuteur pour créer des liens et pour mieux connaitre ses motivations.
Les entreprises sont très hiérarchiques et le patron s´attend  à être traité avec déférence. Ne sous-estimez pas votre interlocuteur par l´aspect de ses

installations et ne vous laissez pas tromper par les apparences.

Se faire accompagner d´un partenaire, agent, distributeur ou «facilitateur» local vous ouvrira des portes, et fera croître votre réseau de contacts. En outre, avoir un numéro de téléphone local avec du personnel local transmettra au marché du sérieux et un engagement à long terme. Formez vos partenaires et/ou employés; il se peut que la courbe d’apprentissage soit longue, mais l’investissement en vaudra la peine (malgré les difficultés  pour les retenir par la suite, car ils seront désormais très cotisés !)

OMT - Exportar a Africa

Une offre de qualité aux standards européens : dire qu´en Afrique tout reste à faire et qu’ils ont besoin de presque tout ne veut pas dire que tout est bon. Les pays de l’UEMOA sont sans aucun doute un marché potentiel intéressant pour du matériel d´occasion, mais pas pour des déchets. L’Afrique n’est pas le centre de recyclage de l´Europe!
Créativité: un des principaux obstacles pour faire des affaires dans les pays de l’UEMOA est la difficulté à obtenir du financement, et le risque associé. La structure bancaire de ces économies reste très faible et les états financiers des sociétés ne montrent pas vraiment la réalité, raison pour laquelle les compagnies d’assurance ne couvrent pas toujours les risques dans cette région. Soyez créatif et flexible pour vous assurer le paiement: il existe d’autres options à part les crédits documentaires et tenez compte que Coface, une compagnie d’assurance française, est celle qui offre le plus de couvertures et d´information en Afrique de l’Ouest.
La communauté libanaise: très présente dans les pays de l’UEMOA et très forte dans le secteur de la distribution, elle est aussi bien placée dans d’autres secteurs économiques. Évidemment, chaque groupe social présentera un style de négociation qui lui sera propre, plus direct et professionnel dans le cas des Libanais.

Demandez conseil et informez-vous auprès des institutions et des cabinets spécialisés dans ces marchés, comme auprès d´autres entreprises espagnoles ou étrangères qui font déjà des affaires ou sont installées là-bas.

Pour finir, même s´il reste encore d´autres clés à voir, la règle d’or pour aborder cette région est sans doute la suivante : « Pour faire des affaires en Afrique, il faut ÊTRE en Afrique ».

Assurez-vous d´abord qu’il existe vraiment un marché pour votre produit / service et que celui-ci peut atteindre son public cible (logistique, distribution,  législation…). Ne vous fixez pas sur les résultats à court terme, employez le temps et les ressources que ces marchés méritent, et… beaucoup de succès!

 

Pont_Construction_Olivier_pour_JA

Imagen sacada de la web: http://economie.jeuneafrique.com/entreprises/entreprises/btp-a-infrastructures.html?start=40

Katia Martínez Garbaye
Opening Markets… Together!
kgarbaye@gmail.com
http://es.linkedin.com/in/katiamartinezopeningmarkets/

solo traveler

 

For the same post in Spanish:

http://flytodigital.com/2015/04/23/787/

Very soon in English! keep posted!

 

2/3- FRANÇAIS –  AFRIQUE OCCIDENTALE : un grand marché pour les entreprises espagnoles. Opportunités et risques

2/3- FRANÇAIS – AFRIQUE OCCIDENTALE : un grand marché pour les entreprises espagnoles. Opportunités et risques

Tiempo de lectura: 4 minutos

 

africa2

ÁFRIQUE OCCIDENTALE: un grand marché pour les entreprises espagnoles.

Opportunités et risques. (Partie 2/3)

foto post 2

Avec plus de 110 millions d´habitants, une monnaie unique et liée à l´euro, une langue commune et une croissance économique ininterrompue ces dernières années et de 7,2% prévue en 2015 selon la BCEAO (Banque Centrale des Etats de l´Afrique de l´Ouest), les pays de l´UEMOA présentent d´innombrables opportunités d´affaires dans des secteurs où l´entreprise espagnole est leader.

Cependant et malgré les nombreux arguments en sa faveur, cette région africaine reste largement inconnue des entreprises espagnoles en général, à l’exception des Canaries qui, grâce à leur proximité géographique, entretiennent des relations commerciales avec elle. En effet, les Canaries peuvent constituer une plate-forme commerciale et logistique intéressante à considérer pour aborder les marchés de l´Afrique de l’Ouest. Ce n´est pas par hasard que c´est là où se trouve le siège de Casa África, un outil de la diplomatie publique et économique de l´Etat qui encourage les relations hispano-africaines afin de renforcer la position internationale et économique de l’Espagne dans le continent noir (www.casafrica.es).

L´Afrique est en train de construire son avenir, littéralement, et les pays de l´UEMOA ne sont pas une exception. Tout reste à faire et les gouvernements des pays membres se sont embarqués dans de grands plans de développement à tous les niveaux. Cela implique d’excellentes opportunités dans des secteurs tels que :

  • infrastructures : routes, ports, aéroports, chemins de fer et télécommunications,
  • énergie : centrales hydroélectriques, barrages, énergies renouvelables, réseau électrique,
  • agriculture et élevage : irrigation, mécanisation et modernisation
  • transformation de matières premières : agroalimentaires et minière
  • construction : résidentielle, commerciale, hôpitaux, écoles, etc.,
  • services : santé, éducation, banque, distribution, gestion des déchets,
  • industries extractives : pétrole et mines (or, diamants, bauxite, uranium, etc.)
  • pêche : extraction et transformation,
  • tourisme : construction, équipement, gestión,
  • gouvernance : maintien de la paix, sécurité et stabilité dans la région.

Parmi les grands plans de développement il convient de souligner le PER II 2012-2016, le Programme Economique Régional de l´UEMOA dont le principal objectif est la réduction de la pauvreté à travers des projets de développement économique qui favorisent et renforcent l´intégration des huit pays membres de l´Union.

La gestion de ce programme en question et de nombreux autres dévoile deux grandes tendances à suivre :

  • L´Afrique s´éloigne de « l´économie assistée » et cherche à moins s´appuyer dans l´aide des ONG et davantage à trouver des partenaires avec qui réaliser les projets d´investissement nécessaires à sa croissance, en encourageant très spécialement les PPP (Partenariats Public Privé).
  • L´Afrique est en train de diversifier activement ses sources de financement et ses partenaires commerciaux. En plus de ses partenaires traditionnels comme le FMI, la BM, la BAfD, l´UE (11ème FED 2014-2020 pour les Pays ACP), EEUU, et la France dans le cas des pays francophones, l´UEMOA est en train d´attirer des fonds et des investissements d´autres régions du monde, avec la Chine en tête. Les entreprises espagnoles devraient profiter de ce climat d´ouverture et de la volonté de diversification des gouvernements pour pénétrer ces marchés.

Sans l´ombre d´un doute l´Afrique est à la hausse et offre de grandes opportunités, mais aussi des risques.

  • L´indice de pauvreté reste très élevé et des problèmes de sécurité persistent. Quatre des pays membres de l´UEMOA font quand-même partie des vingt-cinq pays les plus pauvres du monde selon le FMI et les pays du Sahel souffrent dernièrement les ravages du terrorisme et de l´extrémisme religieux. Cependant, dans l´ensemble, l´instabilité sociopolitique a beaucoup diminué, et la croissance continue du PIB ces dernières années a permis de réduire la pauvreté et de s´approcher au niveau d´autres régions émergentes. Le potentiel de croissance est énorme.
  •  Les pays de l´UEMOA ne sont pas bien classés dans l´indice de la facilité de faire des affaires, mais tous sont engagés dans un fort processus d´amélioration en vue d´attirer de plus en plus d´investissements étrangers. Le rapport Doing Business 2015 de la Banque Mondiale dévoile que quatre des dix pays qui ont le plus progressé dans leur climat d´affaires font partie de l´UEMOA. La tendance est donc positive et encourageante.
  •  En ce qui concerne la corruption, même si les gouvernements et les institutions la rejettent en public, elle est assez tolérée. Il est conseillé de prendre le temps nécessaire pour comprendre la culture du pays et apprendre à distinguer la nature de certaines coutumes qui frisent la corruption, mais qui répondent à « l´obligation » de redistribuer la richesse et d´échanger des faveurs avec les membres de son entourage. La fine ligne rouge est parfois imperceptible. Quoi qu´il en soit, il est déconseillé de prendre des raccourcis ; trouver des partenaires et clients fiables demande du temps et ralentit l´obtention de résultats, mais à la longue cela renforce les affaires.
  •  Enfin, il faut signaler l´énorme poids du secteur informel dans ces économies. L´absence de données officielles rend plus difficile l´analyse et l´évaluation des marchés africains, mais il est conseillé de ne pas exclure ce secteur pour autant. En effet, il ne s´agit pas que de vendeurs ambulants, mais aussi d´entreprises qui ne payent pas d´impôts mais qui sont assez bien structurées et comptent jusqu´à une douzaine d´employés. Comme on le verra plus loin, une des étapes essentielles pour réussir son entrée en Afrique et d´aller sur le terrain prendre le pouls du marché convoité pour comprendre son fonctionnement et avoir accès à l´information et aux opportunités qui ne figurent dans aucune étude générale

Et face à tout cela, quelles sont les clés pour aborder ces marchés ? Bientôt la Partie 3/3!

Accès à ce même post en Espagnol (bientôt en anglais):

http://flytodigital.com/2015/04/15/africa-occidental-un-gran-mercado-para-la-empresa-espanola/

Accès à la partie 1/3 en Français:

http://flytodigital.com/2015/04/08/francais-partie-13-afrique-occidentale-un-grand-marche-pour-les-entreprises-espagnoles-cles-pour-laborder-avec-succes/

Accès à la partie 1/3 en Espagnol:

http://flytodigital.com/2015/04/07/africa-occidental-un-gran-mercado-para-la-empresa-espanola-pautas-para-abordarlo-con-éxito/

Accès à la partie 1/3 en Anglais:

http://flytodigital.com/2015/04/09/english-part-13-west-africa-a-large-market-for-spanish-companies/

 

 

solo traveler

 

1/3 – FRANÇAIS- AFRIQUE OCCIDENTALE: un grand marché pour les entreprises espagnoles. Clés pour l´aborder avec succès.

1/3 – FRANÇAIS- AFRIQUE OCCIDENTALE: un grand marché pour les entreprises espagnoles. Clés pour l´aborder avec succès.

Tiempo de lectura: 5 minutos

foto portada

The Traveler Sparrow a eu l’honneur de collaborer avec Katia Martínez-Garbaye de Opening Markets… Together!, auteur du suivant article sur l’Afrique Occidentale divisé en trois parties.

Avant de vous parler de son très intéressant parcours professionnel, je vais partager avec vous une anecdote. Katia porte l´internationalisation sous la peau! La preuve: en entrant chez elle, où nous avons mis la touche finale à cette série de posts, j´ai vu que pour Katia l’Afrique a sans doute une signification spéciale. Déjà, dans l´entrée, une tapisserie africaine fait deviner sa passion pour ce continent:

 

CAM02662

Puis, dans la salle à manger, de très  belles statuettes africaines, cadeau d’un client satisfait, et encore une autre tapisserie de fond, africaine aussi:

CAM02657

Mais le plus significatif c´était de trouver sur sa table un journal russe! Oui, sans doute, l’internationalisation est dans ses gènes:

CAM02658

Katia Martínez-Garbaye  est une spécialiste en commerce extérieur et en développement des entreprises à l´international. Diplômée en sciences économiques et avec des études de troisième cycle en commerce extérieur et marketing international, elle est, en plus, polyglotte et parle couramment  l´espagnol, l´anglais, le français, le russe et se défend bien en italien.

Elle compte vingt ans d’expérience dans la prospection, l’ouverture, le développement, la gestion et la consolidation de marchés étrangers comme Export Manager et comme consultant expert pour de nombreuses entreprises, aussi bien en Espagne comme à l’étranger.

En 2012 elle crée  Opening Markets… Together!, un cabinet conseil en commerce international pour aider les entreprises espagnoles à ouvrir de nouveaux marchés en Afrique Occidentale, en Russie et dans les pays de la CEI (Communauté des États Indépendents), porté principalement sur les produits industriels et les biens de consommation durables.

Également formatrice, auteur et conférencière en commerce international, elle vient de publier un manuel sur la gestion du commerce international en français: «Documentación en lengua extranjera, distinta del inglés, para el comercio internacional».

http://www.ideaspropiaseditorial.com/na/es/shop/marketing-y-compraventa-internacional/manual/documentacion-en-lengua-extranjera-distinta-del-ingles-para-el-comercio-internacional.aspx

 

AFRIQUE OCCIDENTALE: un grand marché pour les entreprises espagnoles. Clés pour l´aborder avec succès.

Introduction et principales caractéristiques. (Partie 1/3).

Le 17 février, lors de la VI Edition du « Salón MiEmpresa » à Madrid, j´ai eu l´occasion de partager ma passion et mon expérience professionnelle dans les marchés africains à travers la conférence: « Afrique Occidentale: un grand marché pour les entreprises espagnoles. Clés pour l´aborder avec succès. »

Mon amie Natalia López, fondatrice et CEO de The Traveler Sparrow, faisait partie de l´audience et m’a invitée à résumer le contenu de ma conférence pour le publier sur son site web. Un vrai plaisir 🙂

foto katia salón

Dû à la durée limitée de l´exposition et à l´impossibilité de parler en profondeur de chaque pays/marché formant l´Afrique de l’Ouest, la conférence a été conçue comme un apéritif pour générer de l´intérêt sur cette région du monde en vue de la considérer comme un marché potentiel lors d´une prochaine planification d´expansion internationale. Comme nous le verrons plus tard, les raisons ne manquent pas!

J´aime commencer mes conférences sur le commerce international avec des cartes du monde vu sous différents angles ; ceci me permet de transmettre, d´un simple coup d´œil, ce qui pour moi est l´essence du commerce international: chaque pays/marché est unique et doit donc être approché en tant que tel.

La première clé pour aborder n´importe quel marché est donc évidente: nos repères et notre façon de faire ne sont pas toujours valables ailleurs, encore moins dans des marchés où la culture est très différente à la nôtre, comme dans le cas de l’Afrique. Respect, apprentissage et adaptation sont les ingrédients de base pour nouer des relations d’affaires solides et conclure des accords mutuellement avantageux. Évident? Sans doute. Utiliser le bon sens est toujours utile, et c´est gratuit!

L´internationalisation nécessite d´une bonne préparation. Avant d´aborder un marché il est indispensable de bien s´informer et, dans ce sens, il est important de préciser que l’Afrique n´est pas un tout homogène ; parler de l’Afrique c´est parler de 54 pays !

Il y beaucoup d´Afriques différentes. A grands traits, le continent africain peut se segmenter par races (l´Afrique arabe et l´Afrique noire), par religions (islam, christianisme, animisme), par langues (arabe, français, anglais, portugais, espagnol), par régions (nord, ouest, centre, est, sud) et par unions ou communautés  économiques et/ou monétaires.

africa occidental

L´Afrique Occidentale est l’une des cinq grandes régions d´Afrique et elle correspond à peu près à la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l´Afrique de l’Ouest), une des communautés économiques les plus dynamiques du continent, également connue sous l´acronyme anglais ECOWAS. En segmentant encore un peu, au sein de la CEDEAO se trouvent les huit pays qui composent l´UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine): Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

L’UEMOA est actuellement l’union régionale africaine où l’intégration économique de ses membres est la plus développée, bien qu´encore assez embryonnaire.

En effet, dire que l´UEMOA constitue aujourd´hui un marché unique ne se correspond pas avec la réalité, mais il est vrai que ces huit pays partagent assez de caractéristiques pour pouvoir les considérer comme un ensemble cohérent, à très fort potentiel pour les entreprises espagnoles.

UEMOA

 

Principales caractérísticas de l´ UEMOA:

  •  Plus de 110 millions de personnes : un grand marché potentiel avec une population essentiellement jeune (65% a moins de 25 ans), une urbanisation croissante (actuellement 40% de population urbaine et une croissance annuelle de 4%) et une classe moyenne en développemen,
  • Monnaie unique liée à l’euro : le franc CFA (1€ = 655,597 FCFA)  absence totale de risque de change,
  • Langue commune: le français (sauf pour la Guinée Bissau : portugais),
  • La plus forte croissance économique régionale en Afrique ces dernières années: 7,2% prévue en 2015
  • Inflation contrôlée: ≤ 3%
  • TEC (Tarif Extérieur Commun) et un système douanier harmonisé,
  • TVA harmonisée: 18% (avec quelques exceptions)
  • Proximité géographique: c´est la région de l’Afrique subsaharienne la plus proche de l’Espagne,
  • Même fuseau horaire: maximum 2 heures en moins qu´en Espagne péninsulaire,
  • et d´innombrables opportunités.

UEMOA: Données macroéconomiques par pays

UEMOA BENÍN B.FASO C.MARFIL GUINEA B. MALÍ NÍGER SENEGAL TOGO
Population (mill.)
10,592 17,429 24,791 1,738 17,379 17,116 14,540 6,998
Âge moyen
17,7 17 20,3 19,8 16 15,1 18,4 19,6
Esp. de vie
61 55 58 49 55 55 61 64
Pob. urbaine
45% 26,5% 51% 44% 35% 18% 42% 38%
Pob. capitale (mill.)
0,924 2,053 4,288 0,423 2,037 1,297 3,035 1,524
∧PIB 2015
5,2% 6,8% 7,9% * 5,5% 5,0% 5,0% 5,7%
∧PIB 2014 5,5% 6,7% 8,5% * 5,8% 6,3% 4,9% 5,6%
PIB p. capita $ 1.600 1.500 1.800 1.200 1.100 800 2.100 1.100
Ranking FMI /228 202 203 199 214 216 222 193 217
Doing Business2015 /189 pays 151 167 147 179 146 168 161 149
Corruption Index 2014 /175 pays 80 85 115 161 115 103 69 126
Tél. portable (mill.) 8,408 9,980 19,827 1,100 14,613 5,400 11,470 3,518

 

En ce qui concerne les opportunités qu´offre l´Afrique Occidentale aux entreprises espagnoles… bientôt disponible dans la deuxième partie de ce post ! Suivez-nous !

solo traveler

marketing de contenidos

SUSCRÍBETE A MI NEWSLETTER. Te ayudará a avanzar.

Recibe las novedades que te serán realmente ÚTILES y de las que aprenderás mucho. ¡Me encantaría seguir en contacto contigo! :)

¡Bravísimo! te has suscrito con éxito. ¡Seguimos en contacto! :)

Pin It on Pinterest